CollaborationObjectifTélétravail

Les 10 commandements pour manager une équipe « en remote » — 1ère partie

By Thursday 11 May 2017 No Comments
remote_2

The night lights of Houston and the Gulf Coast are pictured from the International Space Station. (NASA)

Parmi les nouvelles tendances amenées à transformer en profondeur le monde du travail, le télétravail est l’une des plus plébiscitées. 65% des Français exerçant dans un bureau se disent intéressés par cette pratique, notamment les cadres et les Franciliens[1]. Un meilleur rythme de vie et une plus grande efficacité sont les principaux arguments avancés par les employés en faveur du travail à distance ou “en remote”.

Conscientes des effets positifs sur la productivité et l’engagement des salariés, les entreprises offrent de plus en plus la possibilité de faire du télétravail. Mais cette évolution du mode de travail implique un cadre organisationnel solide pour demeurer productif, transparent et donc performant.

Cet article sera divisé en deux parties, contenant chacune 5 commandements pour adapter son management au télétravail, tout en maintenant l’efficacité et la confiance dans ses équipes.

1. Détectez les potentiels et sélectionnez les bonnes personnes

Tout le monde n’est pas fait pour le télétravail, bien que la plupart pense l’être. Certains salariés s’imaginent des horaires très flexibles et une charge de travail raisonnable. La réalité de ce mode de travail peut être vite déstabilisante. Notre 1er conseil : choisissez les membres de votre équipe prudemment, en insistant sur certaines qualités qu’on vous dévoile ci-dessous.

Vos collaborateurs doivent avoir un excellent esprit d’équipe : proactivité, bonne communication et opiniâtreté sont autant de qualités nécessaires. L’autonomie pour se mettre au travail efficacement sans influence de la part d’un manager est également un plus. Sélectionnez donc des collaborateurs capables de travailler sous une supervision minimale.

2. Communiquez régulièrement et efficacement

Cela va de soi. Une bonne communication est la pierre angulaire de votre travail d’équipe. Fort heureusement, les technologies permettant de communiquer efficacement fleurissent et les distances n’embarrassent plus vraiment les managers. Si vous êtes confrontés à un décalage horaire avec certains de vos collaborateurs, trouvez des périodes adaptées dans la journée pour communiquer et tenez-vous-y.

Evaluez quand il est pertinent de communiquer avec l’équipe toute entière, ou alors individuellement. Pensez également au type de communication qu’il convient d’utiliser. Une communication visuelle peut faire des merveilles dans le cadre de réunions stratégiques, alors qu’un coup de fil ou un message instantané sera plus adapté pour une conversation rapide et informelle.

3. Equipez-vous des bons outils

Communiquer peut s’avérer complexe lorsque vous n’avez pas d’interactions physiques. Pour vous accommoder de cette (petite) contrainte, il existe heureusement de nombreuses applications gratuites de discussion comme Slack, Skype ou Google Hangouts.

Avec le développement des réseaux sociaux, vous n’éprouverez aucune difficulté à trouver la bonne combinaison d’outils parfaitement adaptée à votre équipe.

4. Créez une vision pour l’équipe

Le manager d’une équipe en télétravail est un chef d’orchestre qui doit unir les efforts individuels vers une réalisation commune. Plus le nombre de collaborateurs composant l’équipe est élevé, plus il est difficile de tout contrôler. Distances, horaires flexibles voire décalage horaire, le manager doit composer avec ces nouvelles variables tout en préservant la cohérence et l’efficacité du groupe.

Il est donc nécessaire que chaque collaborateur ait le même niveau d’information sur la vision et la stratégie de l’entreprise où qu’il soit et que le manager définisse une feuille de route claire pour son équipe : ambitions, rôles de chacun, objectifs précis, actions.

5. Formalisez des objectifs précis

Afin d’éviter toute incompréhension, chacun doit exactement savoir ce qui est attendu de lui et la portée de ses actions. Définissez ces objectifs à la fois au niveau micro (objectifs individuels) et macro (objectifs d’équipe). Ils doivent être clairs, limités dans le temps et mesurables.

D’une manière générale, la performance des collaborateurs doit être mesurée par des KPIs. C’est d’autant plus vrai pour les salariés en télétravail : dans un souci de proactivité, il est nécessaire qu’ils aient une estimation claire de l’avancée de leurs missions. Du côté du manager, des indicateurs chiffrés permettent une évaluation de la performance plus juste.

Javelo vous permet de centraliser les objectifs des membres de votre équipe sur une interface unique, de visualiser leur avancée en temps réel et de simplifier l’évaluation continue de la performance.

On s’arrête là pour le moment. En attendant les 5 prochains commandements à suivre, n’hésitez pas à demander une démonstration de notre solution collaborative de pilotage de la performance par ici.


[1] Etude Ipsos et Revolution @ Work — Octobre 2016

 


Also published on Medium.

Anaïs Bénard

Author Anaïs Bénard

More posts by Anaïs Bénard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :