Un management de la performance efficace est synonyme d’employés heureux et épanouis, et donc de performances accrues pour votre entreprise. Mais en quoi consiste-t-il exactement et comment pouvez-vous intégrer une gestion efficace des performances dans votre entreprise ? Cet article est là pour vous donner les premiers éléments de réponse.

 

Qu’est-ce que le management de la performance ?

 

La gestion des performances désigne le système dans lequel les performances des employés sont optimisées via les processus, l’environnement et la culture de l’entreprise. Gérer les performances de ses employés va tout d’abord passer par une définition claire des attentes de chacun.

Selon SHRM, une gestion efficace de la performance inclut plusieurs avantages, tels que l’amélioration des relations managers-employés, mais également des taux plus élevés d’engagement, de productivité et de satisfaction des employés.

La management de la performance consiste donc à créer un environnement de travail dans lequel les collaborateurs seront en mesure de fonctionner au meilleur de leurs capacités et de donner le meilleur d’eux-mêmes. La gestion des performances définit votre interaction avec un employé à chaque étape de son parcours. Cruciale et représentant un enjeu majeur pour n’importe quelle entreprise, une mauvaise gestion de la performance au sein de votre organisation peut donc avoir d’importantes retombées négatives.

 

Les conséquences d’une mauvaise gestion de la performance 

 

Une mauvaise gestion de la performance a des conséquences pour l’entreprise dans son ensemble. Selon Sebastian Bailey, contributeur de Forbes, les systèmes de gestion de la performance médiocres empêchent les employés de se sentir inspirés par leur travail et leurs progrès, en particulier lorsqu’ils ne disposent pas d’une grille d’évaluation sur laquelle se baser. Une telle grille est essentielle pour qu’ils comprennent les domaines dans lesquels ils excellent et s’ils rencontrent des difficultés comment ils pourraient améliorer leurs performances.

 

Un mécontentement généralisé des employés peut notamment conduire à :

  • une baisse de productivité
  • une baisse de la réputation de marque de l’entreprise
  • une perte de revenus
  • un manque de loyauté envers l’entreprise

 

En conséquence, une faible satisfaction des employés peut nuire de manière permanente à l’ensemble de l’organisation, et notamment à ses résultats.

Les organisations sans relations positives entre employés et dirigeants souffrent également. En fait, une mauvaise gestion coûte cher. Lorsqu’une entreprise subit un stress important en raison d’un manque de communication et d’attentes, les conséquences sont nombreuses et négatives :

  • faible rétention des employés
  • temps et ressources accrus pour recruter
  • temps et ressources accrus pour la formation de nouveaux employés
  • faible satisfaction des employés
  • faible productivité
  • risque de mauvaise réputation chez les clients

 

De quels éléments avez-vous besoin pour gérer efficacement les performances ?

 

Une gestion efficace de la performance doit se concentrer sur plusieurs aspects clés :

 

  • Amélioration de la communication : les employés et les managers doivent communiquer souvent afin d’être sur la même longueur d’onde. Créer un plan directeur pour la gestion des performances en commençant par des réunions hebdomadaires en 1:1 est un moyen de poser les bases de relations étroites.

 

  • Règles établies : les employés et les responsables doivent disposer de processus et de protocoles établis pour la manière dont les évaluations de performance sont effectuées. Des fiches de poste claires et détaillées aident à communiquer et peuvent être utilisées pour évaluer ultérieurement les performances d’un employé.

 

  • Réduction du stress : la gestion de la performance étant basée sur le feedback régulier en lien avec les attentes de performance, les employés comprendront mieux à quoi ressemble un travail de qualité. Les employés qui savent ce que l’on attend d’eux se sentiront mieux et plus à même de travailler seuls sur des problèmes et de contacter leur responsable pour obtenir leurs retours et donc essayer de constamment progresser dans leur travail.

 

Tous les facteurs ci-dessus peuvent se résumer à la construction d’une relation manager/collaborateur plus forte. Afin de garantir une performance globale optimale, vous devez avant tout favoriser des relations étroites entre employés et managers.

 

La nécessité de créer une excellente relation employé-manager :

 

Pour créer de bonnes relations entre employés et managers, la première étape consiste à se concentrer sur l’employé.

La définition et le suivi des objectifs de l’employé est cruciale, car ils vont non seulement servir de base à son évaluation de performance, mais surtout car ils doivent permettre au salarié de comprendre en quoi ses objectifs vont être adaptés aux besoins de l’entreprise. Autrement dit, l’employé doit pouvoir pleinement mesurer l’utilité de son travail et l’impact qu’il pourra avoir sur les résultats de l’entreprise pour s’investir entièrement.

La création d’objectifs dans un cadre – tels que les objectifs SMART et OKR – va permettre de renforcer l’engagement salarial et les performances globales de l’entreprise.

Il est également possible de créer des objectifs alignés afin de faire converger les objectifs individuels vers ceux de l’entreprise, ainsi que des objectifs de développement personnel des employés. La définition de ces deux types d’objectifs doivent faire l’objet d’une discussion ouverte entre un employé et son manager, plutôt que d’être assignés de manière unilatérale par un responsable. Les conversations régulières en 1: 1 sont un excellent moyen d’entretenir une discussion continue entre le responsable et l’employé sur la progression des objectifs et les axes d’amélioration possibles pour continuer à avoir un niveau de performance élevé.

 

Mettre en place une culture de feedback :

 

Outre les objectifs de développement, un développement organisationnel efficace implique également de fournir souvent des retours clairs sur le travail des salariés, car un feedback régulier en temps réel fournit un aperçu plus immédiat du problème. Ces retours peuvent potentiellement résoudre les problèmes et proposer des solutions rapidement, plutôt que d’attendre les prochains jours, voire les semaines, de réunions entre employés et dirigeants. Cela renforce également la confiance entre un responsable et un employé.

 

 

Il est désormais de votre ressort de décider de la forme que doit prendre votre système de gestion des performances, qu’il s’agisse d’améliorer les feedbacks en temps réel, de mettre à jour le processus d’évaluation des performances de votre entreprise ou d’identifier des fiches de poste plus spécifiques. Cependant, le plus important est d’établir un système détaillé, par exemple au moyen d’un logiciel de gestion des performances tel que Javelo. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre solution, n’hésitez pas à demander une rapide démonstration à l’un de nos experts juste ici.

nicolasjavelo

Author nicolasjavelo

More posts by nicolasjavelo

Leave a Reply

%d bloggers like this: