Comme les lundis, tout le monde appréhende les évaluations de performance. Pendant trop longtemps, les responsables des ressources humaines ont été confrontés au défi apparemment impossible de réhabiliter ce processus tant redouté. La priorité essentielle doit donc être de prendre en considération ce que veulent vos employés.

Après avoir aidé plus d’une centaine d’entreprises à réorganiser leurs processus de gestion des performances, nous vous livrons les cinq éléments jugés incontournables par les salariés eux-mêmes.

 

Avoir des attentes claires

 

Les attentes peu claires représentent l’un des principaux facteurs d’appréhension des entretiens de performance. Un sondage mené par Trinet et Wakefield sur 1 000 millennials a révélé que 62% d’entre eux avaient été pris au dépourvu par leur évaluation de performance. Une autre étude, menée par cette fois-ci par Gallup, a révélé que seulement la moitié des employés étaient fortement d’accord pour dire qu’ils savaient ce que l’on attendait d’eux au travail.

Lors de la première réunion suivant chaque période d’évaluation des performances, il est essentiel que les deux parties alignent leurs attentes et définissent ensemble des objectifs SMART et des jalons plus petits qui serviront de base aux futurs entretiens de performance. Une autre étude Gallup a ensuite révélé qu’une communication régulière avec son manager – en face à face, par téléphone ou par voie électronique – conduisait à un engagement plus élevé chez les employés.

 

 

Avoir un premier feedback avec du sens

 

Clé de la réussite du processus, les managers vont être responsables du déroulé de vos évaluations de performance. Selon les sondages de Trinet et Wakefield, 59% des employés se sont plaint du fait que leur supérieur hiérarchique n’était pas prêt à leur donner un premier feedback sur leur travail. Il est donc important de donner du feedback à vos employés, mais il faut également que ceux-ci soient exploitables et fournissent des informations claires et précises afin de stimuler la motivation du salarié.

Plus vos managers s’entraînent à donner des retours réguliers, plus cela devient naturel et ancré dans la culture de votre entreprise. De plus, des interactions régulières aident à renforcer les relations entre les responsables et les membres de leur équipe, leur permettant, au fil du temps, de mieux comprendre les objectifs, le style de travail et la motivation de chaque personne.

 

 

Encore plus de feedback !

 

La génération des millenials est connue pour ses exigences élevées en feedback. Ayant grandi à l’ère des réseaux sociaux, la génération Y souhaite pouvoir recevoir des commentaires instantanément lorsqu’elle en a le plus besoin. Cependant, une étude de Gallup a révélé deux éléments clés : les millennials exigent bien plus de feedback que les autres générations, mais seulement 19% d’entre eux estiment en recevoir suffisamment. Pourtant, l’étude met également en avant le fait que des entretiens réguliers permet de doubler l’engagement salarial au sein de cette génération.

Plutôt que de compter uniquement sur leurs managers pour qu’ils fassent part de leurs commentaires quand ils en ont le temps, de plus en plus d’entreprises autorisent donc leurs employés à demander des retours à quiconque et sur n’importe quel sujet via des applications conviviales et flexibles telles que Javelo. L’impact est toujours positif pour l’ensemble des collaborateurs et les résultats sur l’engagement des salariés excellents.

 

 

Obtenir un aperçu concret de leurs performances

 

La clé pour maintenir la motivation à long terme est de pouvoir suivre et voir ses progrès au fil du temps. Il n’est pas suffisant d’attendre les retours de son manager en fin de période pour obtenir des informations précises sur ce qui a été bien fait aussi bien que sur les choses à améliorer pour la période suivante. Le fait de donner à vos employés l’accès à des données de développement personnel leur permet de mieux comprendre leurs forces, de visualiser les progrès accomplis et de stimuler leur croissance professionnelle.

Donner aux employés la possibilité d’exceller en faisant ce qu’ils font le mieux chaque jour semble être une évidence. Le développement basé sur la mise en avant de la force est une méthode extrêmement efficace pour stimuler à la fois l’apprentissage et l’engagement. Pour cela il faut commencer par donner aux employés les moyens de connaître les domaines où ils sont performants pour leur permettre de miser sur ces forces.

 

 

Avoir une reconnaissance rapide

 

Dernier point, mais non des moindres, les éloges et la reconnaissance contribuent grandement à vous aider à créer un effectif motivé. Pensez-y. Lorsque vous investissez 100% dans votre travail, il est bon de savoir que votre travail acharné est apprécié.

Pour mettre en perspective l’importance de la reconnaissance positive, une étude menée par Globoforce a indiqué que 78% des employés interrogés travailleraient plus dur si leurs efforts étaient reconnus plus souvent et mieux appréciés. Il apparaît même que les employés trouvent un retour positif encore plus gratifiant que des récompenses ou des cadeaux.

 

 

Il est donc temps de se débarrasser de ce modèle unique et d’introduire un processus conçu en tenant compte des besoins et attentes de vos employés. Javelo vous fournit une plateforme grâce à laquelle les managers opérationnels et les employés peuvent définir des objectifs et des résultats clés à atteindre, partager et demander des feedback. Les RH peuvent également assurer le suivi du développement personnel et des performances via le pilotage de campagnes d’entretien régulières.

nicolasjavelo

Author nicolasjavelo

More posts by nicolasjavelo

Leave a Reply

%d bloggers like this: