Entretien annuel obligatoire : quelles sont les règles à respecter en 2022 ?

Entretien individuel annuel

L’entretien annuel n’est pas obligatoire, mais il est vivement conseillé pour renforcer l’engagement de vos collaborateurs et les fidéliser sur le long terme ! Ceci étant, lorsque l’entreprise décide d’en organiser, elle doit respecter certaines obligations. On vous explique tout dans cet article !

mise en conformité avec javelo

Est-ce que l’entretien annuel d’évaluation est obligatoire ?

Non, l’entretien annuel n’est pas obligatoire, sauf dans le cas où la convention collective de l’entreprise le prévoit. Il est néanmoins mis en place dans de nombreuses entreprises car il présente de nombreuses vertus !

En effet, il permet notamment :

  • d’évaluer les performances et les compétences de ses collaborateurs
  • de détecter leurs souhaits d’évolution et besoins de formation
  • de sanctuariser un moment d’échange privilégié entre les collaborateurs et leur manager
  • de prendre le pouls des effectifs et identifier les situations problématiques auxquelles il faut remédier pour les ressources humaines

En bref : toute entreprise a le droit d’évaluer ses employés, mais aucune disposition du code du travail ne l’y oblige.

Quel est le rôle de l’entretien annuel ?

L’objectif principal de l’entretien annuel est d’évaluer les performances du salarié. Avec son manager, ils vont notamment faire le bilan sur l’atteinte des objectifs de l’année et fixer de nouveaux objectifs pour la période à venir.

Pour le salarié, c’est l’occasion de mettre en avant son travail, et éventuellement d’évoquer une augmentation ou une évolution de poste. Il pourra également défendre les raisons pour lesquelles il n’a pas atteint certains objectifs.

Grâce aux entretiens, le manager a une vision objective des performances de son équipe. Il peut identifier les salariés les plus performants pour les pousser à faire encore mieux par la suite.

Cela lui donne aussi l’opportunité d’échanger en toute transparence sur les besoins d’un salarié plus en difficulté, et ainsi de trouver des solutions pour qu’il puisse progresser.

Pour l’équipe RH, les résultats des entretiens d’évaluation fournissent de précieuses informations. Leur analyse permet d’évaluer la performance au niveau global, de repérer des hauts potentiels ou des situations à risque. L’entretien annuel est donc la première étape pour mettre en place une politique RH efficace de développement et de fidélisation des collaborateurs.

Quel est le risque si l’entreprise n’organise pas d’entretiens annuels ?

Ces échanges n’étant pas obligatoires, l’entreprise n’encourt aucune sanction si elle n’organise pas d’entretiens annuels pour ses collaborateurs. En revanche, elle prend le risque de ne pas assurer un suivi suffisant de ses collaborateurs… Ce qui peut avoir des répercussions négatives sur l’engagement et la fidélisation de ses salariés !

Quelles sont les obligations pour les entreprises qui organisent des entretiens annuels ?

Une fois qu’une entreprise a décidé d’organiser des entretiens annuels, elle a néanmoins des obligations !

  1. Soumettre tous ses collaborateurs à l’entretien annuel : si l’employeur organise des entretiens annuels d’évaluation, il doit obligatoirement le faire pour tous ses salariés sans discrimination. À défaut, un salarié pourra mettre en avant le caractère discriminatoire pour exiger des réparations.
  1. Informer ses collaborateurs et les représentants du personnel : avant de mettre en place les entretiens, l’entreprise doit informer les instances représentatives du personnel et communiquer aux salariés les méthodes d’évaluation qui seront utilisées.

Y a-t-il un modèle d’entretien annuel obligatoire ?

Non, vous êtes totalement libre des questions que vous posez en entretien annuel. Veillez néanmoins à prévenir les salariés des modalités d’évaluation auxquelles vous les soumettez !

vos compte-rendus d'entretiens en quelques clics

Quelles sont les obligations du salarié concernant l’entretien annuel ?

Si le salarié a des droits en matière d’entretien professionnel, il a également des obligations auxquelles il doit se conformer !

La première d’entre elles est de s’y présenter : le salarié ne peut pas, en effet, refuser de se rendre à l’entretien annuel organisé par son employeur.

Le compte-rendu d’entretien annuel est-il obligatoire ?

Non, il n’est pas obligatoire pour l’employeur de réaliser un compte-rendu d’entretien.

Le faire est néanmoins conseillé, car cela permet :

  • de conserver une trace écrite des échanges, qui peuvent avoir valeur de preuve en cas de contentieux prud’homal par exemple
  • de disposer d’une synthèse des échanges, pratique pour piloter les actions mises en place après l’entretien

C’est pourquoi la plupart des entreprises qui organisent des entretiens annuels les formalisent par écrit.

Le salarié est-il obligé de signer le compte-rendu d’entretien annuel ?

Non, la signature du compte-rendu d’entretien annuel n’est pas obligatoire. Notez que si le collaborateur refuse de signer ce document, il ne pourra cependant pas avoir force de preuve aux prud’hommes en cas de contentieux.

Qui participe à l’entretien individuel ?

Qui doit faire l’entretien annuel ? L’entretien annuel est un échange à deux : le collaborateur et un représentant de l’employeur (généralement le manager direct du salarié).

En effet, pour que l’échange soit pertinent, il est important que la personne représentant l’entreprise soit à même d’évaluer objectivement le travail effectué par le salarié. Il doit donc avoir connaissance de ses missions et comprendre les éléments qui peuvent jouer sur sa performance et son atteinte des objectifs !

Le collaborateur doit obligatoirement venir seul lors de son entretien annuel, il ne peut pas être accompagné d’un représentant du personnel.

Une tierce personne pourra néanmoins éventuellement apporter des commentaires suite à l’échange, comme un N+2 ou un représentant des ressources humaines.

votre campagne d'entretiens annuels en quelques clics

FAQ

Puis-je refuser un entretien annuel ?

Non, il vous est impossible en tant que salarié de refuser de vous présenter à votre entretien annuel.

L’entretien annuel est-il obligatoire dans la fonction publique ?

Oui, un entretien visant à évaluer la valeur professionnelle des agents de la fonction publique est organisé tous les ans, afin d’argumenter leur avancement et la progression de leur rémunération. Cet entretien est conduit par le supérieur hiérarchique direct du fonctionnaire.

Quelles différences entre l’entretien d’évaluation et l’entretien professionnel ?

Contrairement à l’entretien annuel, l’entretien professionnel est obligatoire pour l’employeur. Tous les salariés doivent en bénéficier tous les 2 ans. Son but est également différent : il est centré sur le développement professionnel du salarié et ses possibilités d’évolution. En fonction de ses compétences et de ses souhaits d’évolution, l’entreprise doit lui fournir des actions d’accompagnement adaptées : formation, évolution du poste…

Pour tout savoir sur l’entretien professionnel, découvrez ce guide complet sur le sujet.

Gauthier Chatelain

Share This