Publié le 4 Fév, 2021

Quel bilan pour les salariés en 2020 et quelles tendances pour 2021 ?

Rédigé par Gauthier Chatelain
Deux personnes se serrent la main, illustration du concept d'un exemple d'entretien individuel annuel réussi

Dans une étude intitulée “L’Anatomie du travail 2021”, l’entreprise Asana dresse le bilan de l’année 2020 et des effets de la pandémie sur les salariés. Elle analyse également les tendances pour l’année à venir. L’entreprise a pour ce faire interrogé dans plusieurs pays 13 000 “travailleurs de la connaissance”. C’est-à-dire des personnes dont l’activité consiste à distribuer ou appliquer leurs connaissances pour permettre une prise de décision. Sont inclus dans cette définition la majorité des activités “de bureau”, qui ont été les plus concernées par le télétravail.

Alors quels sont les changements qu’ont connus les travailleurs de la connaissance cette année ? Quelles aspirations doivent être prises en compte par les entreprises pour préparer 2021 ? Tour d’horizon des points clés à retenir.

Que retiennent les salariés de l’année 2020 ?

L’année passée aura vu quelques 1,25 milliards de travailleurs de la connaissance passer brutalement au télétravail. Ils ont dû gérer un changement brutal de leur environnement de travail, avec un modèle distanciel et décentralisé, et une accélération des transformations numériques. Plus de deux tiers d’entre eux ont été amenés à utiliser davantage des outils collaboratifs, et un salarié sur cinq les utilisait pour la 1e fois. 

Malgré la mise à disposition d’outils, la transition vers le travail à distance a représenté un vrai défi pour 53% des personnes interrogées.

Avec maintenant un peu plus de recul sur les conséquences de ce changement rapide, l’étude tire le trait sur les principales conséquences de 2020 sur l’activité des collaborateurs.

Le principal constat est que malgré la décentralisation, le “work about work” (la réalisation de missions annexes à l’activité principale du salarié; ndlr), représente la majorité du temps de travail. Les salariés ont ainsi consacré 60% de leur temps à des tâches organisationnelles : réunions, suivi, recherche d’infos. Plus l’entreprise compte de salariés et plus ce temps augmente.

Le télétravail a désorganisé les entreprises, et 49% des salariés estiment qu’un manque de clarté a entraîné plus de réunions. Elles ont ainsi monopolisé 157 heures de plus en 2020. Les collaborateurs mettent également en avant le nombre d’emails et messages auxquels répondre. Combiné à une hausse de la charge globale de travail, ces changements constituent les principaux freins à la productivité en 2020.

Les salariés ont ainsi eu paradoxalement peu de temps pour travailler. Le travail qualifié n’a représenté que 26% de leur temps. Ils sont ainsi passés à côté de 26% de leurs échéances. 87% travaillent tard le soir pour compenser leur charge de travail, et les trois quarts ont des difficultés à se déconnecter.

Quelles leçons tirer du travail en 2020 pour s’adapter en 2021?

Fort heureusement, ce bilan plus que mitigé permet aussi de mettre en évidence les éléments clés pour s’adapter en 2021 ! Pour lutter contre les difficultés que les collaborateurs rencontrent, la principale solution mise en avant est la flexibilité, considérée comme la clé de la résilience des entreprises en 2021. Concrètement, les entreprises pourraient s’adapter aux souhaits de leurs collaborateurs en offrant davantage de flexibilité sur les horaires, mais aussi un meilleur dialogue et de meilleurs process : seuls 15% se sentent écoutés, 35% estiment que des horaires flexibles amélioreraient la qualité de leur travail décentralisé, et ils pourraient gagner jusqu’à 6h par semaines avec une amélioration des processus de l’entreprise.

Du côté de leurs attentes, les 3 grandes priorités des collaborateurs pour 2021 sont d’évoluer professionnellement, gagner en confiance dans leur travail et mieux s’organiser. Ces souhaits font directement écho à ce qu’ils attendent de leurs dirigeants. Davantage de dialogue et de transparence leur permettra de s’épanouir dans leur travail et de monter en compétences… à condition de maintenir les réunions au minimum pour leur laisser le temps nécessaire à la réalisation de leurs missions.

Les nouveaux outils peuvent être une solution pour les aider à s’organiser et faciliter le fonctionnement de l’entreprise : faciliter le partage d’informations et l’alignement, éviter le travail en doublon, automatiser ou simplifier les tâches administratives récurrentes. Il faudra cependant rationaliser leur utilisation pour éviter la démultiplication d’outils qui nuirait à leur efficacité.

Le suivi continu au service d’une stratégie RH efficace

Pour permettre un alignement avec les besoins de vos collaborateurs, il sera essentiel de prévoir des points tout au long de l’année pour échanger sur leurs besoins et leurs attentes, et leur apporter un cadre de travail qui boostera leur motivation et leur performance. Avec Javelo, vous pouvez passer très facilement au suivi continu de vos équipes, et répondre aux nouvelles attentes de vos collaborateurs pour 2021 !

Rédigé par Gauthier Chatelain

Sur le même sujet

Faites-vous confiance

Prenez le temps de découvrir Javelo

Qu'attendez-vous pour nous contacter ?

Un humain vous rappelle dans l'heure !
(entre 9h et 19h)

Écrivez-nous à [email protected]

On offre le café :
26 Rue Henry Monnier, 75009 Paris

Share This